Traiter la rigidité par le yoga !

C’est par la pratique des asanas du yoga que vous réaliserez à quel point vous êtes rigide, physiquement et mentalement.

Il faut de plus un certain temps pour comprendre que la rigidité provient de l’esprit et des émotions. Être rigide est en fait comme respirer : vous n’en prendrez jamais conscience que lorsque vous reprenez votre souffle.

Le yoga et la rigidité

???Il existe plusieurs types de personnes souffrant de rigidité. Beaucoup dissimulent cela en disant qu’ils sont déterminés et non rigides. Les personnes rigides d’esprit et rigides dans leurs émotions ont tendance à croire qu’elles sont des personnes parfaites. Et que tous les autres ne sont que leurs pions. La perfection est avant tout une notion de l’esprit, tout comme la rigidité. Pour vous dire la vérité, la perfection n’existe pas ! Si ce n’était pas le cas, alors pourquoi trouve-t-on autant d’imperfections de par le monde ?

La plupart du temps, les maris sont connus pour être rigides. Le mâle typique aime à penser qu’il est responsable de tout ce qui survient dans sa vie. Pourtant, il ne sait pas que les maris ne sont pas les seuls responsables de tout ce qui rend la vie intéressante ! Mais ne nous écartons pas de notre sujet, la rigidité ! La rigidité, comme d’autres obstacles dans la vie, est connue pour influer sur d’autres aspects du paraître, de la pensée et des émotions.

Lorsque vous rencontrez une telle personne rigide – ne soyons pas sexiste en disant que tous les hommes le sont ! – vous pourrez penser qu’il s’agit d’une tête de lard, même si il ou elle peut se trouver parfait(e). De la même manière, il y a un niveau rigide d’énergie dans le yoga. Le yoga concerne la canalisation de l’énergie. Lorsque nous parlons du yoga comme étant une forme de vie, nous faisons généralement référence à une forme de vie holistique. Lorsque nous pratiquons des asanas ou des exercices, nous sommes en fait en train d’essayer de trouver des manières de laisser notre énergie s’écouler.

La plupart des personnes rigides ont de grandes difficultés à plier leur corps de la manière dont le demande les différents asanas du yoga.

À un moment de sa vie, la personne frustrée qui essaiera des asanas pour la première fois se sentira rejetée et voudra consacrer sa force à quelque chose qui lui convient mieux ! Il se dira alors que son être parfait n’a pas besoin de ces raisons logiques insensées pour accomplir ces exercices.

Le yoga nous rend plus sain de plusieurs manières. Lors d’une discussion, il m’a été difficile d’expliquer la différence entre le yoga comme forme d’exercice et comme style de vie. Il est difficile de faire comprendre aux enfants tous les effets du yoga, qu’ils soient physiques ou mentaux, car ils ne sont pas forcément visibles. Ils ont besoin de voir les conséquences et de comprendre la logique pour y croire.

Si vous pensiez qu’enseigner à des enfants est compliqué, laissez-moi vous dire que c’est pire qu’avec des adultes. Plus vous prenez de l’âge, plus vous devenez logique. Vous avez besoin de plus en plus d’encouragements pour comprendre que le yoga peut vous aider à faire s’envoler la majorité de vos doutes si vous souhaitez vraiment guérir.

Donc, par où commencer ?

Pour commencer, il faut comprendre que le yoga et les asanas sont accomplis pour votre bien. Et quand on vous dit que les asanas vous rendent moins rigides et plus agiles, il faut le croire ! Lorsque vous étirez votre corps, vous êtes en fait en train de vous libérer de toutes les inhibitions qui vous retiennent mentalement. Si vous n’avez pas l’habitude de vous étirer, cela vous paraîtra difficile. De plus, le yoga exige que vous soyez discipliné, d’une manière ou d’une autre.

Cela signifie que vous devez avoir l’estomac vide, suffisamment de place pour exécuter les exercices et aussi des vêtements adéquats pour accomplir vos asanas. Bien sûr, il n’y a pas de règles de confort, mais vous devez garder en tête que les asanas sont mieux exécutés avec le ventre vide.

posture-rigideUn lien vers la rigidité est ainsi rompu… celui d’être discipliné. Lorsque vous êtes rigide, il est assez probable que vous êtes habitué à faire les choses à votre façon et sans l’ombre d’un doute et sans suivre de règles d’aucune sorte. Oui, en définitive, nous établissons nos propres règles, sans nécessairement suivre celles qui ont été édictées.

Aussi, le premier jour où vous effectuerez certains asanas, vous constaterez que ceux qui possèdent des énergies très fluides parviennent à accomplir les leurs sans difficulté.

L’énergie se meut et commence à vous transformer, tandis que ceux qui pensaient pouvoir  se lancer dans la compétition se retrouvent loin derrière. Une autre règle tacite est que le yoga ne laisse pas de place à la compétition. Vous ne pouvez pas concourir en vitesse ou dans la transformation des mouvements. Il s’ensuit que les gens ont recours au yoga lorsqu’il n’y a plus d’issue ou lorsque, en désespoir de cause, ils veulent des résultats.

Jusqu’à il y a peu, on pensait que le yoga était une activité ennuyeuse qui impliquait des gestes lents qui ne pouvaient être que parfaitement accomplis dans la lenteur. Donc, quelle que soit votre personnalité, souple ou autre, la pratique du yoga est telle que vous devez vous soumettre à certaines règles. En gros, vous devez vous départir de toutes vos inhibitions à partir du moment où vous prenez la décision de suivre le chemin qui vous mettra à l’aise avec vous-même et vous habituera à la vie routinière.

Cela vous rendra indépendant et vous débarrassera de votre rigidité qui était avant en vous ! Voilà de la matière à réflexion !

Voulez-vous suivre des cours de Yoga ?

Découvrez le yoga en ligne avec Yoga123. Plus de 100 cours de yoga à suivre depuis chez vous...